Diplômée en philosophie (IPC) et certifiée en Education à la Vie (Institut des Sciences de la Famille), Anne-Sixtine Pérardel est spécialiste des questions existentielles que se pose l’Homme, particulièrement celles qui concernent l’amour, les relations, la liberté et le bonheur. Conseillère en vie affective et sexuelle elle est l’auteur du livre Révolution sa vie affective – 10 exercices pour réussir (Artège, 2017). Interview exclusif.

Corpsféminin.com : Pourquoi révolutionner sa vie affective ?

Anne-Sixtine Pérardel : J’ai remarqué au cours de mes études et de mon travail à quel point rares sont les personnes qui cherchent activement à mener leur vie en se fondant sur ce qu’elles sont pour être heureuses. La source de leurs idées, de leurs choix (ou absence de choix) est la plupart du temps liée aux circonstances, aux événements, aux blessures et échecs qu’elles peuvent rencontrer. Sans nier l’impact de notre environnement, de notre histoire et de nos relations, je trouve que s’y limiter nie tout simplement notre spécificité d’être humain : notre liberté. C’est dans ce sens que je propose une « révolution » : j’invite à changer radicalement de manière de vivre ! Au lieu d’être passif et de subir sa vie, devenir actif/acteur de sa vie, pour être profondément heureux et libre de faire des choix qui me correspondent.

Corpsféminin.com : Sur quels fondements se basent les exercices que vous proposez dans votre livre ?

A.-S. P. : Ayant fait des études de philosophie, je cherche à transmettre une vision unifiée de la personne. Elle me semble la voie à choisir pour devenir toujours plus soi-même. En 10 exercices, j’ai souhaité proposer une synthèse des questions essentielles à se poser pour avoir une personnalité mûre et adulte. On ne se limite donc ni au bien-être ni au développement personnel. Que ce soit réfléchir de manière approfondie à ses qualités, émotions et désirs, ou s’interroger sur ce qui fait que je suis un trésor, il s’agit de sujets qui touchent à la connaissance de soi, à l’estime de soi et à la confiance en soi. Je les rencontre systématiquement en interventions scolaires ou en consultation. Au regard de la démarche personnelle qui me semble essentielle à entreprendre pour faire des choix qui me rendent profondément heureux et libre, j’ai conçu mon livre comme un condensé d’exercices où l’on prend le temps d’écrire (pour une fois !) ce qui est important pour nous et notre cheminement. Cette approche assez originale de ces thèmes se veut à la fois théorique, pratique et … ludique !

Corpsféminin.com : En quoi la connaissance de soi, l’amour de soi et la confiance en soi peuvent-il être le ferment d’une vie affective heureuse, accomplie et rayonnante ?

A.-S. P. : Dans une société qui vise la performance et l’individualisme, la pensée du « Aime ton prochain comme toi-même » est à mon avis source de joie. En apprenant à savoir qui je suis de manière objective et précise (je ne suis ni parfait, ni complètement nul), j’édifie une estime pour moi-même de plus en plus libre du regard des autres, qui me donne confiance en moi. La conséquence directe de cette conscience de ma valeur, c’est que je vais pouvoir me donner véritablement aux autres. Sans l’estime de soi et la confiance en soi, je vais avoir tendance plutôt à aller chercher chez les autres de quoi répondre à mes besoins. On vient régulièrement me consulter pour une dépendance affective qui pourrit la vie de ceux qui la subissent. La solution se trouve souvent dans le fait de (re)découvrir que je suis une merveille, tel que je suis. Voici une phrase que je répète tout le temps à ceux que je rencontre : « Vous êtes un trésor, donc vous méritez le meilleur ! ». Je crois qu’elle est source de courage et de joie pour ceux qui la prennent comme « devise personnelle ». Elle permet surtout de faire des choix à la hauteur de ce que je suis comme personne humaine unique.

Corpsféminin.com : On peut avoir un jour des difficultés dans sa vie de couple. Pourquoi consulter un conseiller en vie affective et sexuelle ?

A.-S. P. : Certaines difficultés qui se posent dans le couple sont souvent d’abord liées à notre manière de gérer individuellement notre histoire, nos habitudes, nos attentes, nos frustrations… Venir me voir alors qu’on est en couple, c’est déjà prendre en main ma part de responsabilité quant aux problèmes que je peux rencontrer. Tout n’est pas lié à mon conjoint, nous vivons à deux les choses. En quoi suis-je à la source parfois des soucis ?

Corpsféminin.com : Quelle est la différence avec un conseiller conjugal ?

Révolutionner sa vie affectiveA.-S. P. : Il faut savoir que tout est lié : notre vie affective, notre relation à notre corps, notre sexualité, notre intelligence et notre volonté… Si l’un des domaines cloche, le reste est impacté ! C’est normal. C’est pour cela qu’on peut dire que deux personnes construites permettent un couple construit. Et même si le couple vient révéler nos failles personnelles (ce qui est souvent douloureux oui !), les difficultés sont surtout une occasion de purifier, libérer ce que je suis, pour permettre mon bonheur. « La crise comme opportunité » avait été le titre d’une interview que j’avais menée. Je trouve cela très juste. Ainsi sans forcément avoir besoin d’un psychologue, le simple fait de parler avec un professionnel de la manière personnelle avec laquelle on vit les choses peut aider à dénouer certains soucis.

Corpsféminin.com : Comment un couple peut-il faire mûrir sa vie affective ?

A.-S. P. : Il me semble que si un couple prend du temps pour lui régulièrement, pour redire son amour, apprendre à toujours mieux exprimer ses émotions ou parler de son histoire, alors il se donne les moyens d’avancer et de ne pas se transformer en « couple de célibataires ». Je crois aussi que le principal est d’entretenir son âme d’enfant ! On assimile souvent « mûrir » à « devenir sérieux » (pénible, relou, sans humour…). C’est tout le contraire à mon avis ! C’est savoir rire, s’émerveiller, être attentif à la nouveauté, rêver… dans la bienveillance ! Là on avance, et dans la joie !

Corpsféminin.com : Pourquoi, d’après vous, le monde a-t-il soif d’amour ?

A.-S. P. : Il y a de nombreuses raisons… Le manque d’écoute et la solitude qui se ressent à cause de cela, les 45% de mariages qui finissent en divorces, les difficultés du quotidien qu’on s’obstine à vouloir porter seul, le « marche ou crève » qui nous durcit extérieurement mais creuse notre soif intérieure d’être aimé, le manque d’estime de soi… On pourrait en rajouter beaucoup. Mais nous sommes créés par et pour l’amour. C’est inscrit en chacun de nous et ce fait suffit déjà à lui seul pour justifier que le monde a soif d’amour !

Corpsféminin.com : Avoir la foi peut-il nous aider, et pourquoi ?

Oui la foi aide, elle est d’ailleurs particulièrement une force pour le couple. Mais je dirais plutôt « la relation au Christ aide ». Plus notre relation s’approfondit avec Lui, plus Il nous accompagne au quotidien : dans nos joies comme dans nos peines, dans notre gratitude pour ses bienfaits comme dans notre colère que nous pouvons lui crier par moment. S’Il n’existait pas pour nous, nous ne prendrions même pas le temps de Lui dire que nous ne sommes pas contents de ce qui se passe dans nos vies! C’est déjà ne pas être seul… « Demandez et vous obtiendrez » nous dit le Christ ! Demandez l’Amour si vous en avez soif ! Vous obtiendrez l’Amour.

Pour aller plus loin : se procurer Révolutionner sa vie affective sur Amazon