Être maman, c’est être une super-héroïne ! Il faut être sur tous les fronts, être forte, disponible, endurante, courageuse etc… Trouver ses points de repères et s’appuyer sur son Roc !

Un job à temps plus que plein

Avez-vous déjà vu cette vidéo réalisée pour la fête des mères qui montre de vrais entretiens pour un faux poste de directeur des opérations (lien : https://www.youtube.com/watch?v=ADqlMHbB8i0) ? Il s’agit d’un poste très exigeant : mobilité, endurance, aucune pause, disponibilité 24h/24, compétences requises en médecine finance et art culinaire pour un salaire de 0€. Qui voudrait de ce job de directeur des opérations (alias maman) ?

En effet être maman n’est pas un job très reconnu et pourtant c’est le plus exigeant car il demande beaucoup d’organisation, de patience, de disponibilité, de compétences (institutrice, infirmière, cuisinière…) et le plus beau de tous. Il n’y a pas de diplôme requis, pas de procédure, et pourtant quand on devient maman, on s’en sort très bien. On apprend tous les jours de nouvelles choses, et comme chaque enfant est unique, même après le 3ème, on apprend encore. Il faut accepter ses limites, de ne pas être parfaite, car il faut du temps pour découvrir le mode d’emploi unique car chaque enfant est unique. 

Mais en fin de compte, qu’est-ce que ça change d’être maman quand on croit en Dieu ?

Tout d’abord, c’est fonder sa famille sur un roc solide en s’appuyant sur des valeurs que le monde actuel a perdues. 

Ces valeurs sont de véritables guides qu’en tant que maman, nous allons transmettre à notre enfant. Dieu est le créateur de toute chose (la terre, les hommes, les animaux, les arbres…) et il va donc de soi, en tant que chrétien, de respecter la vie et la nature. 

Dieu nous invite à faire ce qui est bien, à aider son prochain. La distinction entre le bien et le mal est très claire. Dieu est plein d’amour et nous pardonne, si nous lui demandons, quand nous faisons quelque chose de mal (c’est ce que l’on appelle un péché) que ce soit de manière volontaire ou involontaire. Être maman, c’est aussi essayer de fixer clairement à son enfant les limites à ne pas dépasser, de l’aider à mettre des mots sur ce qu’il vit, ce qu’il ressent.  

L’enfant est un être à part entière, et non pas notre prolongement ou notre 2de chance

Admettre qu’il ne corresponde pas à nos attentes, s’il préfère les échecs au football, il faut l’accepter. En tant que maman, nous allons accompagner notre enfant dans son projet de vie, le guider pour qu’il soit capable de faire ses choix, sans choisir à sa place. 

Dieu fait cela pour chacun d’entre nous, il nous guide tout en nous laissant libre à chaque étape de notre vie. Si notre enfant fait de mauvais choix, nous serons vraiment tristes, comme Dieu l’est quand nous nous éloignons de Lui. Pour autant, nous ne pourrons pas obliger notre enfant a abandonné ce mauvais choix.

On n’est pas seule dans cette mission

Savoir que Dieu veille sur notre famille à chaque instant, qu’Il nous a doté d’un ange gardien dès notre conception, est d’un grand soutien, on s’inquiète beaucoup moins.

Un dernier conseil de maman à propos des enfants, tout le monde a un avis bien tranché sur votre façon de faire et sur ce qu’il faudrait faire, et pourtant leurs enfants ne sont pas toujours un exemple, alors au final, mieux vaut suivre son instinct, vous connaissez mieux votre enfant que quiconque.

Mère, mais aussi Épouse

Être maman ne signifie pas la fin de son rôle d’épouse, de femme. Dans cet emploi du temps bien chargé, il faut aussi prévoir un peu de temps pour son couple. Le couple est « la fondation » de la famille, il faut en prendre soin. On ne bâtit pas une maison solide sur du sable.

C’est parfois difficile de jongler avec toutes ces casquettes ! Et si je demandais l’intercession de Marie ? C’est sûr, elle connaît bien le sujet.

Vous ne savez pas qui est Marie ? N’hésitez pas à nous poser la question via le chat’

bouton de chat

Pour lire plus :