L’émancipation de la femme semble être dans notre société une réalité bien solide et reconnue. La place des femmes surtout dans la sphère publique est de plus en plus  croissante. Même dans l’Église catholique il y a eu, ces dernières décennies, une réflexion sérieuse sur le sujet ; mais qu’en dit la Bible sur la place de la femme ?

DE LA VIERGE MARIE Ȧ… ARIANA GRANDE 

C’est une évidence que le changement culturel a apporté une transformation radicale des modèles de référence. Pendant presque 2000 ans la femme la plus aimée, vénérée, imitée a été sans doute la « Vierge Marie », la mère de Jésus Christ. Marie de Nazareth, une toute jeune fille humble et pauvre a été choisie par Dieu pour donner au monde Jésus, le sauveur (pour les chrétiens).

Des millions de personnes dans l’histoire ont honoré cette femme avec tous les titres et adjectifs superlatifs ; ont écrit des chants, des hymnes et fleuves de livres sur elle. La société post-moderne voit les choses différemment. Aujourd’hui un « modèle » c’est une fille qui est dans le domaine de la mode ou du monde du spectacle. Elle n’est pas choisie pour les vertus morales mais pour son aspect extérieur, ses capacités artistiques ou de communication ; comme Ariana Grande qui compte 216 millions de « followers » et qui est considérée parmi les 100 personnes les plus influentes au monde.

REINES ET MÈRES

Dans la Bible, il y a plusieurs femmes qui ont marqué leur époque et qui ont changé le cours de l’histoire. Ȧ commencer par la toute première femme, qui est appelée Ève, car elle a été « la mère de tous les vivants ». Mais pensons aussi à Rebecca, la femme d’Isaac, qui va protéger son fils Jacob et le pousser à accueillir la bénédiction de Dieu, lui qui deviendra le père de toutes les tribus d’Israël.

Ȧ plusieurs reprises ce sont des femmes qui sauvent le peuple d’Israël, comme Judith (une veuve qui va tuer le chef des armées ennemies) et Ester (une reine que va obtenir la grâce près du roi pour son peuple condamné à mort). Même dans une société patriarcale il y a eu des femmes qui ont su montrer qu’elles aussi étaient capables de participer au bien du peuple de Dieu.  

ET JÉSUS, COMMENT VOYAIT-IL LES FEMMES ?

Le cœur de la Bible, c’est l’Évangile (écrit qui relate la vie et l’enseignement de Jésus), et si nous regardons la place de la femme à l’époque de Jésus, nous voyons facilement que la femme n’avait pas un rôle social : les hommes étudiaient, gouvernaient et géraient toute la dimension publique de la cité. Jésus réagira à cette façon de traiter la femme en la mettant souvent au centre de ses rencontres.

Pensons, par exemple, à la Samaritaine une femme qui se cachait par rapport à sa vie affective désordonnée. Elle deviendra celle qui aidera tout son village à rencontrer Jésus. Marthe et Marie sont des femmes qui vivront une très belle amitié avec Jésus et, par leur foi, verront leur frère Lazare ressuscité. Marie-Madeleine soutiendra Jésus et les douze apôtres avec ses biens et sera la première à rencontrer Jésus ressuscité. Sans parler bien sûr de la Vierge Marie qui a enfanté Jésus, le Fils de Dieu et qui à la croix deviendra la mère de l’Eglise. Dans plusieurs passages évangéliques, on voit les femmes avoir un rôle principal et décisif. 

LA FEMME : MODELE D’INFLUENCE ET DE VALEUR

Pour conclure, notre société a fait beaucoup de pas en avant dans la valorisation de la femme, mais a peut-être mis de côté des valeurs et des caractéristiques qui ont permis à la femme de marquer l’histoire de l’humanité. Les « influencers » passent rapidement et avec le temps, on les oublie ; or les femmes de la Bible, louées par leur foi, après des milliers d’années sont encore connues et aimées dans le monde entier. Elles montrent que la femme a des vertus de force et de courage, tout autant que l’homme.

Découvrez des portraits de femmes vertueuses

Pour lire plus :

bouton de chat