Question à la une des magazines féminins depuis des décennies, objet de fantasmes en tous temps… question qui revient inlassablement et à laquelle même les scientifiques ont tenté de répondre par de nombreuses études. Un corps féminin parfait, est-ce une femme sans cellulite, bronzée, sportive, mince, jeune et musclée ? Avant de répondre à cette question, interrogeons-nous d’abord sur ce qu’on entend par corps parfait.

corps féminin parfaitQu’est-ce qu’un corps parfait ?

Le dictionnaire Larousse désigne ce qui est parfait comme ce qui est arrivé au plus haut degré, complet, total, qui a atteint sa plénitude. Une autre définition (CNRTL) nous propose de considérer ce qui est parfait comme ce qui répond totalement à une norme idéale, qui réalise pleinement ce qui est attendu. 

Avec ces éclairages on peut en déduire que le corps parfait serait celui qui répondrait le mieux possible à des normes idéales. Celles-ci pourraient être les critères habituels qu’on retrouve dans les magazines féminins : taille, poids, tour de poitrine, couleur de cheveux… Etonnant puisqu’on remarque assez facilement que ces critères changent selon la mode, les époques et les pays ! Il est aussi intéressant de souligner que la vision du corps parfait féminin varie selon les hommes et les femmes. 

Le corps parfait serait-il alors parfait seulement pour une époque donnée ou un lieu donné ? Un corps parfait universel et intemporel existe-t-il réellement ? Ou bien chacun aurait-il sa propre vision du corps parfait ? Et dans ce cas, la perfection serait-elle relative ? La mode serait-elle l’éditrice des critères de perfection ? Et finalement, le corps parfait ne serait-il pas qu’un fantasme, un idéal inatteignable ? 

Pourquoi désirer un corps parfait ? 

En réalité, ce sujet du corps féminin parfait nous interroge plus profondément sur les motivations  que nous pouvons avoir à tendre vers cet idéal, ce désir d’atteindre la perfection. Pourquoi désirer un corps parfait ? Est-ce pour ressembler aux profils qu’on retrouve sur les réseaux sociaux, correspondre à des fantasmes de la société, répondre à des normes et se fondre plus aisément dans la masse ? 

Derrière cette recherche d’un corps parfait on trouve bien souvent un besoin d’être reconnu, d’être aimé – tout à fait naturel chez tout être humain ! Mais le risque avec cette recherche de perfection est de tomber dans un excès de narcissisme, de se renfermer sur soi-même et de ne plus s’accueillir vraiment soi-même tel que l’on est. 

Bonne nouvelle : le corps parfait n’existe pas ! 

Ne serait-il pas plus sain de chercher à se sentir bien dans sa peau ? Cela implique de s’observer, de comprendre sa morphologie, d’accueillir les évolutions de notre corps. Accepter nos imperfections c’est aussi reconnaitre que nous sommes chacune unique, et refuser de devenir des clones ! 

Essayons de nous émerveiller déjà des qualités de notre corps, de prendre conscience de tout ce qu’il fait chaque jour, toutes les fonctions qu’il remplit sans même que nous nous en rendions compte… Prenons soin de notre corps : alimentation, sport… oui mais pas excessivement, et sans courir en vain derrière une soi-disant perfection, en réalité inexistante et donc inatteignable !

Et si finalement mon corps parfait c’était simplement celui dans lequel je me sens bien ?!

“Je reconnais devant toi, le prodige, l’être étonnant que je suis.”
Psaume 139

Pour lire plus :

Et pour vous, à quoi ressemble le corps féminin parfait ?

bouton de chat