Voyons ensemble les 5 causes de séparation qui touchent les couples

infidélité

  1. L’INFIDÉLITÉ : l’une des premières causes de séparation

Cette menace arrive en première position car c’est sûrement à celle-là qu’on pense lorsqu’il est question de séparation ou de divorce.
Qu’est ce que l’infidélité ? 
D’après la définition du Larousse, c’est “abuser de la confiance de quelqu’un, se jouer de lui en usant de mensonges, de dissimulation,” ou encore, “être infidèle à quelqu’un, avoir une aventure amoureuse, sexuelle avec un(e) autre”.
L’infidélité n’est donc pas que charnelle, elle se vit dès que les pensées s’éloignent vers d’autres contrées. Elle se vit aussi lorsque des activités, des loisirs, ou encore le travail prennent une place prépondérante dans la vie et qu’on arrive à éviter l’autre. On rentre alors dans une spirale qui peut nous amener au mensonge, à la dissimulation et ainsi à l’infidélité.
Jalousie
  1. LE DÉSIR DE POSSÉDER

Le désir de posséder l’autre, de ne plus considérer la personne comme un être libre. En effet, le mariage lie deux personnes mais c’est surtout un don réciproque que se font l’homme et la femme. Un mariage ne peut se réaliser que s’il y a un consentement matrimonial, c’est-à-dire si les futurs époux veulent ce mariage en toute liberté.
Parfois, de manière inconsciente, nous nous retrouvons dans une position où nous aimerions avoir l’autre pour nous seul, de maîtriser l’autre, de lui ôter sa liberté.
Ce désir de posséder peut aussi se transformer en violence verbale ou physique. L’autre est à nous et ne peut parler à d’autres personnes ou passer du temps avec elles. Le comportement va ainsi changer. L’autre ne sera plus doux, il sera en colère et avec la colère viennent les mots blessants ou dans le pire des cas, les gestes blessants et violents.
C’est un pouvoir exercé sur l’autre qui lui enlève toute sa liberté. Quelques exemples de cette domination peuvent être que l’autre exige que les choses soient faites à sa façon, l’expression du mécontentement par des reproches, des désirs qui ne comptent pas…
addiction
  1. LES ADDICTIONS

En troisième place des causes de séparation, il y a les addictions. Elles peuvent être d’ordre financier (addiction aux jeux de hasard, aux jeux d’argent) ou d’ordre sexuel (addiction à la pornographie) ou encore être des addictions au travail, aux jeux vidéos, à l’alcool et aux drogues.
La consommation de produits (alcool, drogue) peut mettre en danger la santé et la sécurité du consommateur et de son entourage. La perte d’attention peut amener à la mise en danger d’autres personnes. La violence est aussi une des conséquences d’une addiction profonde et sévère.
Les autres addictions comme celle à la pornographie ou aux jeux vidéos ou d’argent peuvent poser des problèmes importants dans le couple.
En effet, elles plongent leur proie dans un cercle vicieux et dans une envie de solitude de plus en plus grande. Elles peuvent aussi, surtout concernant la pornographie mener à une vision erronée de la sexualité qui se vit dans le couple. Les images visionnées sont ancrées dans l’esprit et changent ainsi le don réciproque en un plaisir vide.
Dans tous les cas, il est nécessaire d’essayer d’en parler à votre conjoint, d’évaluer ensemble les risques, identifier la cause de stress et se faire accompagner d’un spécialiste.
routine
  1. LA ROUTINE 

Tous les repas de la semaine sont programmés, toutes les activités écrites sur le tableau fixé au réfrigérateur…
Les habitudes de l’autre qu’on ne peut changer et qui petit à petit nous lassent… 
Attention à ne pas tomber dans une routine continuelle, entraînant un délaissement du couple. Mettre du piquant dans sa vie de couple peut être plus simple qu’on le pense. 
Un exemple : sortir un soir où ce n’était pas prévu ou prévoir une balade en amoureux le dimanche après-midi. Trouver des activités qui pourront vous faire passer du temps ensemble comme au bon vieux temps ! 
communication couple
  1. LE MANQUE DE COMMUNICATION

Pour finir notre liste de menaces, nous avons celle qui paraît la plus douce mais qui est en fait la plus coriace !
Le manque de communication dans le couple est un fléau que l’on peut dompter mais cela va demander de l’huile de coude !
Le manque de communication peut se considérer de différentes manières. On peut avoir un manque total de discussion ou encore mal communiquer. Je parle trop ou l’autre parle trop. Nous n’arrivons pas à nous écouter. L’interprétation de la communication non-verbale n’est pas la bonne… 
De nombreux couples se séparent à cause d’un manque de communication. Parlons des choses positives mais surtout des choses négatives. Il est préférable de s’exprimer sur ses désirs, ses envies, ses ressentis et prendre en considération les désirs, les envies et les ressentis de l’autre.
Parler pour ne pas tout garder dans son cœur et réagir comme une bombe à retardement !
—————————————-

Comment prévenir ces menaces ?

Prévenir ces causes de séparation, c’est les devancer ou les assumer.
Les devancer en mettant en place des actions qui vont aider à ne pas être confronté à ces menaces, les assumer en demandant pardon pour l’offense ; privilégier les temps assis pour se parler en vérité.
Dans tous les cas de figure que nous avons cités, il en ressort que chacune d’elle agit comme un glaive qui blesse le coeur.
Le manque de liberté, la colère, le manque de communication, sont des actions qui vont avoir un impact négatif sur l’autre. Il va s’en sentir blessé.
Pour cela, une des choses à faire est de demander pardon. Demander pardon c’est reconnaître sa faute, sa culpabilité et faire un acte d’amour profond en disant à l’autre : “je t’ai fait du mal, je ne le voulais pas, pardonne-moi”.
C’est un acte d’humilité qui fera grandir encore plus l’amour mutuel. 
Prête à tenter le pardon ? 
Voici un extrait du Youcat*, concernant les menaces qui pèsent sur le mariage et peuvent être des causes de séparation.
“Ce qui menace vraiment les couples, c’est le péché, ce qui les régénère, c’est le pardon; ce qui les rend forts, c’est la prière et la confiance en la présence de Dieu.
Le conflit entre hommes et femmes, qui, notamment au sein des couples, va parfois jusqu’à une haine réciproque, n’est pas le signe d’une incompatibilité des sexes. Il n’existe pas non plus de disposition générique à l’infidélité, ou un obstacle qui soit spécifiquement psychique à des unions pour la vie.
En fait, bien des couples sont menacés par une insuffisance de dialogue et d’attention portée à l’autre. A cela s’ajoutent des problèmes économiques et sociaux. 
Mais le premier rôle revient à la réalité du péché : jalousie, domination, agressivité, concupiscence, infidélité et autres facteurs destructeurs. C’est pourquoi il est essentiel que chaque couple pratique le pardon.”  (p 150 Youcat)
Vous ne savez pas comment vous y prendre ?  Vous avez peur de souffrir davantage en demandant pardon ? Nous sommes là pour échanger avec vous via le chat, posez-nous vos questions ! 
bouton de chat
Pour lire plus :